CDF Enduro – St-Palais (64)

Loïc Larrieu patron du E2 !

Quentin Delhaye de Maulde. Photo Mathieu Talayssat
© Mastorgne photography

Rendez-vous en terres basques pour l’ouverture de la saison d’enduro français, avec la ville de St-Palais qui accueille pour la troisième fois une manche du championnat, après 2013 et 2016.

Nous avons relevé le défi d’accompagner Loïc Larrieu cette saison, à sa demande et celle de l’usine, en nous déplaçant sur le Championnat de France d’Enduro, chose qui avait été mise entre parenthèses pour raisons personnelles et familiales. Et bien qu’à cela ne tienne, le staff de l’équipe a relevé le challenge, avec brio. Si le mécanicien italien de la structure Factory était présent pour l’ouverture, tout n’est pas encore calé pour la suite de la saison de « France ».

© Mastorgne photography

Passons au sportif, avec Loïc qui arrive en leader de l’Enduro GP après sa belle course en Allemagne le week-end précédent, et tenant du titre en CDF Elite 2. Encore à la recherche de sensations au guidon de sa TM Racing 300 Fi, le CDF, au-delà d’être important pour nous en terme d’image, lui permet de rester au contact de la compétition et de son public, et de continuer la prise en mains de sa monture italienne. Trois spéciales sont au programme, assez courtes, mais bien tracées, et sur un sol sec et poussiéreux comme nous n’avions jamais connu dans la région. Il n’y a pas de réelles difficultés sur le parcours, mais des panoramas à couper le souffle.

S’il s’est fait un peu chahuter par la concurrence à froid samedi matin, sur un sol en herbe vierge qui n’est pas son domaine de prédilection, Loïc n’a pas longtemps laissé planer le doute sur sa main mise sur la catégorie. Il concède seulement 2 chronos sur le week-end et repart selon toute logique en tête du CDF Elite 2. Au cumul de toutes catégories confondues, il se classe 1 et 2 sur les 2 jours de course.

Il nous reste encore quelques détails à caler pour la suite du championnat, mais Loïc a fait l’unanimité humainement au sein de la structure, et nous en profitons pour remercier le staff, la société XCentric France qui a rendu possible ce soutien (merci à Florent et Séverine pour leur présence tout le week-end), ainsi qu’à nos partenaires, extra-sportifs, présents dans l’aventure, et ceux, historiques, qui ne peuvent pas faire partie du dossier par rapport aux partenariats « Factory » de Loïc, pour leur compréhension.

© Mastorgne photography

Félicitations également à Thomas Baratange, pilote Junior E2, qui score son premier podium dimanche, et permet à la structure TM XCentric de monter sur la 2e marche du podium constructeur, alors que sans un avenant de règlement diffusé vendredi, la victoire était pour nous, mais ça c’est une autre histoire…

2019-04-03T10:22:04+00:00

Leave A Comment