Victoire de Léo Le Quéré au GP du Portugal

Mondial Enduro : victoire de Léo Le Quéré au GP du Portugal

Léo Le Quéré a signé ce week-end sa première victoire en Mondial Enduro, qui est aussi une première pour le Team, au terme d’une course riche en rebondissements ! Cette performance consolide sa 2e place au provisoire de la catégorie Youth.

Quentin Delhaye de Maulde. Photo Mathieu Talayssat
Léo Le Quéré. Photo Future7 Media

Le Team TM XCentric France s’est déplacé au Portugal, à Castelo Branco, où s’est disputé le week-end dernier le 6e Grand Prix de la saison. Une épreuve de qualité, bien préparée, offrant trois belles spéciales, dont une cross test particulièrement longue. L’organisateur n’a malheureusement rien pu faire pour contenir la chaleur et la poussière qui ont durci la course, tant pour les organismes que les machines ! Les filtres à air ont été surveillés de près et les pilotes rafraîchis autant que possible : serviettes humides, glaçons dans les poches à eau…

Léo Le Quéré, après ses belles prestations sur les GP précédents le plaçant sur la 2e marche du podium provisoire de la catégorie Youth, avait à cœur de conforter son rang mais aussi d’aller chercher une première victoire en Mondial et de bousculer le leader de la catégorie, le pilote italien TM Racing Andrea Verona, qui n’a commis jusqu’à présent que peu d’erreurs… Le samedi, la journée débute plutôt mal avec une chute de Léo dans la spéciale extrême, contrecarrant d’emblée son projet, puis c’est la mécanique qui s’en mêle en milieu de journée avec une moto qui ne prend plus de tours. À la sortie de la Cross Test du 2e tour, Léo est contraint de retirer le sur filtre qui protège le filtre à air, mais dont le colmatage empêche la moto de respirer, en dépit de l’attention portée à cet élément à chaque CH. Les positions étant figées, Léo ne prend pas de risques jusqu’à la fin de la journée qu’il termine sur la 2e marche du podium.

Léo Le Quéré. Photo Future7 Media

Le lendemain est une journée intense, riche en rebondissements jusqu’à la dernière cellule de chronométrage franchie : à chaque spéciale son coup de théâtre et la bagarre a été animée entre les trois premiers pilotes de la catégorie. Léo n’a pas été épargné par la malchance en début de journée avec à nouveau un problème de filtre dans la première spéciale et une chute à la sortie de la spéciale extrême… Ces incidents n’entament pas sa bonne dynamique et il scratche la spéciale suivante, parvient à prendre le commandement de la journée, puis perd toute son avance.

Léo Le Quéré. Photo Future7 Media

À l’entrée de la dernière spéciale de la journée, Léo pointe en 3e position à 6 secondes du leader… Dans cette longue Enduro Test de près de 12 minutes, tout est encore possible, d’autant que Léo a scratché cette spéciale sur les deux premiers tours. Avec un chrono de 11’42’’48, Léo arrache la victoire du jour avec 2 secondes d’avance sur Andrea Verona, dont la 2e place est synonyme de titre de champion du monde Youth 2017. C’est un immense bonheur pour le jeune Léo qui progresse de course en course et une grande fierté pour toute l’équipe qui parvient, pour la première fois de son histoire, à hisser un pilote sur la plus haute marche parmi l’élite mondiale. Léo repart du Portugal en ayant consolidé sa 2e place au provisoire et il doit maintenant aller chercher le titre de vice-champion du monde sur les deux derniers GP (Royaume-Uni et Allemagne). 

Léo Le Quéré. Photo Future7 Media

Ce fut en revanche un GP décevant en Junior pour Valérian Debaud, qui n’est pas parvenu à trouver le bon rythme sur cette épreuve. Une première erreur dans la spéciale extrême en début de journée le samedi a d’emblée hypothéqué ses chances de bien figurer au classement. Puis, dans la 3e spéciale de la journée, c’est un choc violent à la tête qui le met en difficulté. En dépit de maux de tête et de la chaleur écrasante, Val a malgré tout fini la journée, mais il a préféré ne pas prendre le départ le lendemain pour se préserver pour le championnat de France le week-end prochain.

Valérian Debaud. Photo Future7 Media

Ce GP du Portugal a été l’occasion d’une réunion entre le promoteur du championnat, les représentants des différents teams et la FIM. Au cœur du débat : l’avenir du Mondial d’enduro dont la fréquentation est en baisse.

Changement de décor avec la 3e manche du championnat de France qui se déroulera à Bar-Sur-Seine (10) le week-end prochain.

2017-07-25T09:32:12+00:00

Leave A Comment