Mondial Enduro Grèce : Léo le Quéré, 2e au provisoire, confirme

Double podium en Hongrie, idem au Grand Prix de Grèce, Léo Le Quéré poursuit son ascension dans la hiérarchie de la catégorie Youth (125). Il occupe désormais la 2e place du classement provisoire.

Quentin Delhaye de Maulde. Photo Mathieu Talayssat
Léo Le Quéré. Photo Future7 Media

Le soir même de la manche hongroise du Championnat du monde d’enduro, Léo Le Quéré et sa famille ont entamé un transfert de 1400 km pour rejoindre Grevena, en Grèce. Le site a déjà accueilli une manche, pluvieuse, du Mondial en 2016. Mais cette fois les conditions climatiques étaient totalement différentes, avec des températures caniculaires… À son arrivée, mardi, Léo a adapté son emploi du temps en conséquence, avec des repérages matinaux et des temps de repos l’après midi.

Léo Le Quéré. Photo Future7 Media

Ce GP ne présentait pas de difficultés particulières en liaison, et a proposé aux pilotes trois belles spéciales : une cross test avec de beaux sauts, une longue ligne et une extrême naturelle, technique et exigeante. La journée de samedi a connu des rebondissements dans la catégorie. Après une chute dans la première spéciale extrême qui lui a fait perdre le contact, Léo Le Queré a maintenu une 3e position tout au long de la course, signant une victoire dans la spéciale en ligne et plusieurs deuxièmes places. Il s’attendait donc à la dernière marche du podium. Mais son concurrent direct a commis une erreur de pointage, lui offrant sur un plateau la 2e place de la journée.

Léo Le Quéré. Photo Future7 Media

Plus fort le second jour de course, comme à son habitude, Léo Le Quéré s’est battu toute la journée pour la 2e place qu’il a arraché dans le dernier secteur chronométré : en remportant le scratch de cette longue Enduro Test, Léo Le Quéré se hisse une nouvelle fois sur la 2e marche du podium. Une performance qui lui permet également de figurer en 2e position au classement provisoire de la catégorie et d’envisager la suite de la saison sous un autre angle : le titre de vice-champion est désormais à sa portée. L’objectif est donc aujourd’hui de consolider cette place, derrière l’actuel leader, Andrea Verona, pilote TM Racing, qui domine incontestablement la catégorie. Les deux pilotes TM ont eu l’occasion de mieux se connaître durant ces deux GP consécutifs, où ils ont partagé l’auvent du Team TM Factory. Une expérience enrichissante sur le plan humain et sportif pour Léo, en dépit de la barrière de la langue.

Le Portugal accueillera la prochaine étape du Mondial le week-end du 21 au 23 juillet et, cette fois, la structure TM XCentric France Enduro sera au complet.