Championnat de France d’enduro – Le Puy en Velay (43)

Quentin Delhaye de Maulde vice-champion de France Junior
Léo Le Quéré 3e en Espoirs : objectifs atteints !

Le championnat de France d’enduro 2016 s’est achevé ce week-end au Puy en Velay de la plus belle des manières avec une épreuve très réussie (la plus belle de la saison de notre point de vue), un titre de vice-champion de France Junior pour Quentin Delhaye de Maulde et une 3e place pour Léo Le Quéré en Espoirs. Le Moto-club du Puy a su renouer avec les valeurs et l’essence de la discipline en concoctant des liaisons techniques, de superbes spéciales naturelles et sélectives, des points spectacles qui ont fait le bonheur du public venu en masse… Une vraie réussite ! D’autant que les conditions météo ont été parfaites tout le week-end, et que la pluie avait arrosé le terrain juste ce qu’il faut la semaine d’avant course.

Quentin Delhaye de Maulde. Photo Mathieu Talayssat
Quentin Delhaye de Maulde. Photo Mathieu Talayssat

En Junior, Quentin Delhaye de Maulde a atteint les objectifs fixés en concluant la saison à une place de mieux qu’en 2015. Il décroche le titre de vice-champion de France sur le fil au terme d’un week-end chargé en rebondissements. Arrivé en 3e position du provisoire, il devait absolument sécuriser et améliorer sa place dès le samedi, ce qu’il n’est pas parvenu à réaliser : au soir du premier jour de course, il pointe en 4e position du provisoire. Dans une bien meilleure dynamique le dimanche, il réalise un premier tour costaud et parvient à maintenir le rythme tout au long de la journée : sa 3e place lui permet de conclure 2e du championnat. Dans cette catégorie très disputée et sur une vraie course d’enduro où «finir» prenait tout son sens, les calculettes ont chauffé tout au long de l’épreuve pour tenir à jour un «provisoire» fluctuant. Son titre de vice-champion de France est une belle conclusion de la saison, qui démontre sa progression dans la hiérarchie du Junior.

Quentin Delhaye de Maulde, vice champion de France Junior. photo Mathieu Talayssat.

Pour sa première saison complète d’enduro, Léo Le Quéré a prouvé qu’il fallait compter avec lui en Espoirs. Seul «nouveau» de la catégorie parmi les 8 premiers pilotes, il termine à une très prometteuse 3e place, qui laisse envisager de belles choses pour l’avenir. Arrivé au Puy en 2e position du classement, Léo a dû gérer la pression pour cette épreuve finale. La première journée a été ponctuée de plusieurs chutes qui le relèguent à 20 secondes du podium. Comme son aîné du Junior, Léo réalise une bien meilleure journée le dimanche où il est davantage au contact de la tête de course : il termine 4e à 21 secondes du premier et 2 secondes du podium. Ces deux quatrièmes places lui permettent de figurer sur le podium final de la catégorie. Une belle performance pour cette première saison.

Léo Le Quéré. Photo Mathieu Talayssat.

Deux excellents résultats qui permettent de se consoler de l’absence de Théo Bolley en E1, forfait sur cette épreuve pour cause de virus. Malade lors des repérages, il n’a pas pris le départ de la finale, sans enjeu sportif le concernant. La saison de Théo a été en effet compromise par une opération qui l’a tenu éloigné de la compétition.

Léo Le Quéré sur la 3e marche du podium Espoirs. Photo M. Talayssat

La saison touche à sa fin, un rendez-vous, et non des moindres, reste au calendrier : les 24 Heures TT à Saint-Rémy sur Durolle les 22 et 23 octobre. A cette occasion, le Team TM XCentric France accueillera le Britannique Josh Gotts.

Retour en vidéo sur la finale au Puy en Velay (réalisée par Vincent Pietri)

2016-11-26T18:45:42+00:00

Leave A Comment